Pollinisateurs, auxiliaires du jardin et hôtel à insectes

Après l’AG et notre sympathique auberge espagnole, Loïc nous avait préparer la structure d’un hôtel à insectes à aménager avec différentes matières et supports qui étaient à disposition pour installer ce palace. Loïc nous a parlé des habitants potentiels de ce logis aménagé pour les accueillir

  • Des tiges creuses comme les ronces, bambous, pour les osmies ;
  • De la paille pour les chrysopes ;
  • Des rondins de bois ou des briques percés pour les abeilles solitaires ;
  • Des feuilles mortes et des écorces pour les anthocoris ;
  • Des tiges de bois verticales pour les papillons ;
  • Des tuiles cassées pour les araignées ;
  • De la laine de bois fragmentée pour les coccinelles.

Nous pourrions voir s’y installer dans ces espaces : les bourdons des champs, les coccinelles, les chrysopes, les carabes, les perce-oreilles, les syrphes, les osmies, les papillons, et encore bien d’autres insectes.

L’hôtel à insectes se place dans un coin reculé du jardin, pour la tranquillité de ses occupants, accroché à 30cm du sol, sur un arbre ou un mur, à l’abri des vents forts et des pluies violentes… Au pied de cet hôtel, une prairie fleurie ou une friche où pullulent les « mauvaises herbes » fournira la première nourriture de vos protégés.

Laisser un commentaire